mercredi 20 septembre 2017

Bien entretenir ses pneus pour plus de sécurité et de kilométrage

Seul point de contact entre la route et la voiture, le pneu est un élément essentiel qui garantit votre sécurité et votre tenue de route. Pour garder plus longtemps la performance et la qualité de vos pneumatiques, quelques entretiens s’imposent.

Vérifier régulièrement les pressions de gonflage

Pour optimiser la performance de vos pneus, il est conseillé de procéder à la vérification de leur pression tous les mois et avant d’entreprendre un long trajet. Votre concessionnaire ou votre mandataire auto propose parfois de faire le gonflage selon les préconisations du constructeur. Pour cela, vous avez besoin d’un manomètre afin d’obtenir une valeur exacte. Vous pouvez rejoindre votre garagiste pour trouver cet appareil, mais il serait mieux d’en acheter un si on ne veut pas perdre du temps à chaque contrôle. Ce dernier est de préférence à effectuer à froid ou après avoir laissé votre voiture deux heures sans rouler. S’il faut tester vos pneus à chaud, pensez à ajouter 0,3 bar à vos mesures. Il convient de noter que plusieurs facteurs entraînent la baisse de la pression des pneumatiques, notamment des fuites d’air naturelles causées par les chutes de température et les petites perforations. Vous devez faire attention, car le sous-gonflage ou le sur gonflage accélèrent la détérioration de vos roues.


Bien régler le parallélisme de la voiture


Le bon alignement des pneumatiques constitue une garantie de votre sécurité. Il faut savoir que la géométrie des suspensions de votre voiture influe surtout sur la tenue de route. Sans que vous le sachiez, il se peut que le parallélisme de vos roues soit incorrect suite à un choc subi par celles-ci en percutant, par exemple, un trottoir. Ainsi, il est conseillé de procéder au réglage nécessaire en sollicitant la prestation d’un professionnel lors d’un changement de pneu. Vous pouvez également demander une vérification auprès de votre mandataire auto dans le cadre d’un service après-vente. Quelques astuces sont à retenir afin de constater cette anomalie. Vous pouvez ressentir en pleine conduite une direction tirant dans un sens et ne répondant pas régulièrement à l’inclinaison du volant. Pour une détection manuelle, vous allez passer vos mains sur la bande de roulement, perpendiculairement à la roue. Si vous sentez une accroche en allant vers l’intérieur du pneu, il s’agit d’un déréglage en ouverture. Par contre, le fait de sentir une accroche quand vous ramenez vos mains implique un déréglage en pincement.

La permutation des roues


Il se passe fréquemment que les pneus avant de votre voiture s’usent plus vite que ceux en arrière. La permutation est alors recommandée parfois par les professionnels comme un mandataire auto. En procédant aux changements réguliers de l’emplacement des roues, vous pouvez vous attendre à une dégradation normale et bien équilibrée des bandes de roulement de chaque pneu. Toutefois, cette opération ne corrigera nullement les problèmes de pression. À noter qu’elle doit s’effectuer, en principe, tous les 10 000 km. Pour ceux qui parcourent habituellement de longues distances ou transportent de lourdes charges, la permutation s’impose plus souvent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire